Madeleine de Proust

Hergé prend ses appartements au Grand Palais. Son travail est présenté dans une scénographie aussi…

Madeleine de Proust

Hergé au Grand Palais

du 28/09/2016 au 15/01/2017
la note :      

C’est avec une joie enfantine et l’excitation de retrouver un vieil ami que l’on va à l’exposition Hergé.

Le plaisir est immédiat : petite madeleine dès la deuxième salle avec une statuette de L’Oreille Cassée « grandeur nature » si l’on peut dire.

L'Oreille Cassée

L’exposition s’attache à présenter Georges Remi sous son meilleur jour : homme cultivé, travailleur acharné, créateur de génie. Si ce n’est qu’un portrait partiel, c’est néanmoins captivant. D’une part parce qu’on y retrouve, avec un regard adulte, des univers qui ont bercé notre enfance, d’autre part parce qu’on y voit le travail, titanesque, que représente Tintin. C’est donc en artiste, artisan d’art, chef d’atelier maniaque, créateur obsédé qu’R. G. est présenté ici.

Hergé par Andy Warhol

Bien entendu la star de cette exposition est Tintin et plus largement les univers imaginés pour ses aventures. Où l’on comprend d’ailleurs qu’Hergé ne s’est d’abord pas du tout documenté pour écrire ses histoires, d’où une fantaisie dépaysante et des a priori moins heureux. Le reste du travail d’Hergé n’est pas oublié mais clairement présenté comme moins important, moins investi.

On se laisse donc informer, divertir, étonner, amuser et émerveiller dans cette exposition… Et on finit à la boutique…

BD Tintin

Métadata

a lire également