Sous le pont

Parce que pour voir de bons spectacles, il faut en voir des mauvais et parce…

Sous le pont

Les FLOP Lapin d'Avignon 2016

du 06/07/2016 au 30/07/2016
la note :      

 

En deux mots : Affreusement snob

De Pascal Quignard – Mise en scène Pascal Quignard et Marie Vialle – Avec Pascal Quignard et Marie Vialle

En quelques mots : L’écrivain nous accable de pensées peu intelligibles, de tapotements plus ou moins musicaux sur un clavier et tente un « dialogue » avec Marie Vialle, comédienne au paroxysme de l’hystérie égocentrique qui se met en tête d’être une métaphore de la vie nocturne… Un calvaire qui deviendrait presque comique tant il est prétentieux et en échec.

A la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon – IN et du 16 au 18 janvier 2017 au Centquatre

La Rive dans le Noir

En un score : scénographie 1 – pièce 0

D’après Jakob Michael Lenz, Georg Büchner et Johann Friedrich Oberlin– Mise en scène Cornelia Rainer – Avec Jele Brückner, Jakob Egger, Noah Fida, en alternance avec Merlin Miglinci, Cornelia Köndgen, Markus Meyer, Heinz Trixner et le musicien Julian Sartorius

En quelques mots : Un décor de montagnes russes en bois et un percussionniste intrigant nous mettent en éveil. A cette modernité et ce sens esthétique succède malheureusement une lénifiante pièce où le personnage principal, Lenz, n’appelle qu’antipathie. Ce spectacle est comme un vieillard dans un corps de jeune homme. On l’aimerait fringant et il n’est que vieille chaire.

Dans la Cour du Lycée Saint-Joseph – IN

Lenz

En un mot : Fainéant

De la compagnie Tensei – Avec Cédric Gagneur, Rafael Smadja

En quelques mots : Un duo dansé si peu travaillé qu’on n’en suit ni le fil narratif ni les partis pris esthétiques.

Au Théâtre Golovine – OFF

Domino

En deux mots : Politiquement correct

De Mohammad Al Attar – Mise en scène Omar Abusaada – Avec Mohamad Al Refai, Mohammad Alarashi, Fatina Laila, Nanda Mohammad, Amal Omran, Mouiad Roumieh

En quelques mots : On se pâme parce que c’est un spectacle syrien mais au fond ce drame familial est anecdotique, bavard et plat émotionnellement.

Au gymnase Paul Giéra – IN

Du 12 au 15 octobre au Tarmac dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

Alors que j'attendais

En un mot : Opportuniste

De Trajal Harrell – Avec Trajal Harrell, Thibault Lac, Perle Palombe, Ondrej Vidlar

En quelques mots : Surfant sur la mode des drag queens et du Voguing, faisant référence aux shows de  hoochie coochie c’est-à-dire de danses exotiques et sexuellement suggestives, Trajal Harrell propose un spectacle carton-pâte et répétitif dont le seul intérêt est de proposer au spectateur de voir l’envers du décor. On en retiendra donc uniquement cette expérience mi-excitante mi-gênante de voyeurisme.

Au cloître des Célestins – IN

Caen Amour

En deux mots : Egocentré et vain

De Nicolas Bonneau Cie La Volige – Avec Nicolas Bonneau, Fannytastic et Juliette Divry

En quelques mots : Nicolas Bonneau expose et tente d’expliquer sa misanthropie ou plutôt l’échec de sa misanthropie. Si la mise en scène a certaines fulgurances, le spectacle a un intérêt limité surtout quand on n’est insensible à la présence de son acteur-metteur-en-scène…

A la Manufacture – OFF

Looking for Alceste

En deux mots : Ennui esthétique

Conception et chorégraphie : Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou – Avec Johanna Mandonnet, Stéphanie Pignon et Grégory Alliot

A La Parenthèse, la belle scène Saint-Denis – OFF

En quelques mots : La narcose est l’ivresse des profondeurs. 3 danseurs comme trois animaux marins traverses la scène dans un état mi-aquatique mi-convulsé. Une certaine grâce peut émerger mais on s’ennuie.

Poissons

Métadata

a lire également